2016, l’année du social-live stream

2016, l’année du social-live stream

Tendance émergente en 2015, le social-live streaming devrait s’imposer à tous en 2016 si l’on se fit au fait que les plus gros acteurs du social media ont déjà placé leurs pions sur ce sujet. Le social-live stream a beaucoup à offrir aux marques en général et aux destinations touristiques en particulier. Avec l’arrivée à maturité de Periscope et le lancement officiel de Live par Facebook, le social-live stream fera à n’en pas douter une entrée fracassante dans bon nombre de stratégies de contenus en 2016.

D’une tendance émergente à un usage généralisé

Début 2015, Twitter achète la start-up Periscope et sort officiellement dans la foulée l’application du même nom permettant de faire du social live-streaming. Pourquoi une telle précipitation sur un marché naissant ? Tout simplement pour contrer Meerkat qui a un temps d’avance et commence à développer sérieusement sa base utilisateurs. La force de frappe de Twitter va propulser Periscope sur le devant de la scène et va permettre de rapidement étouffer ses principaux concurrents.

Mais un nouvel acteur, et pas des moindre, prépare son arrivée en force sur ce secteur en 2016. Facebook a déjà commencé à déployer la fonctionnalité Live auprès des pages vérifiées et de certains profils. Et ce n’est que le début.

Facebook Live Stream

Le live vidéo arrive sur Facebook

Le live streaming en lui même n’a rien de nouveau. Cela fait bien longtemps qu’il est possible de diffuser un flux vidéo en direct sur internet via des outils tel que Ustream ou Livestream. Le premier GAFA à s’être intéressé au live stream est Google, qui permet avec Hangout de faire de la diffusion en direct sur Youtube. Ce qu’ont apporté Periscope et Meerkat pour ne citer qu’eux, c’est la facilité de mise en place d’une diffusion en live depuis n’importe quel smartphone, que l’on soit au bureau, à vélo ou à bord d’une montgolfière. En quelques clics et à conditions d’avoir une connexion 4G stable, on est en live depuis son mobile.

Comment utiliser le social-live stream dans le tourisme ?

Depuis quasiment un an maintenant je suis, comme plus de 20 000 personnes, le compte Periscope de Claire Wadington. Claire est une néozélandaise qui vit à Paris. Elle partage chaque jour ses balades au coeur de la capitale française avec ses “scope” #pariswithclaire. Balade à vélo, en bord de seine, rencontre avec des parisiens, Claire partage en live chaque jour son quotidien de parisienne auprès de plusieurs milliers de personnes. Elle offre ainsi une véritable immersion au coeur du Paris et propose du pur contenu expérientiel ET live.

L’Office de Tourisme de Bordeaux fut le premier a se lancer sur Periscope, avec son opération dédiée à “La Fête du Fleuve” au printemps dernier. L’équipe de l’office souhaitait donner une dimension live à l’un des évènements majeurs de l’année et en a donc profité pour lancer son compte Periscope. Quatre rendez-vous ont été donnés à la communauté pour faire vivre en direct la manifestation. L’accent avait été mis sur l’interaction, avec une présentation de ces “pericasts” en français et en anglais.

Depuis plusieurs mois, l’office de tourisme de Paris anime un compte Periscope et propose aux touristes virtuels de vivre en live des expériences parisiennes. Leur “scope” depuis les toits de Paris a d’ailleurs récemment reçu le graale, à savoir une mise à la une par les équipes de Periscope assurant à la vidéo plusieurs milliers de vues.

Pour trouver d’autres bons exemples d’utilisation de Periscope dans le secteur du tourisme, c’est du côté des montagnes qu’il faut regarder. L’ultra dynamique équipe de l’OT de Val Thorens compte bien sûr parmi les précurseurs sur le sujet. Val Tho diffuse régulièrement des descentes de pistes en direct. Idéal pour faire rager les skieurs bloqués au bureau, merci les gars ! montrer en temps réel l’état du domaine skiable ou encore la météo du jour.
Toujours côté montagne, La Plagne s’est lancée depuis l’été dernier sur le réseau. En temps que follower de la première heure, j’ai beaucoup apprécié de pouvoir suivre dès cet automne l’évolution en temps réel de l’enneigement de la station.

Côté utilisateur, la diffusion en live est une expérience très forte. J’ai eu l’occasion de tester Periscope lors d’un trekking en Islande et j’ai pris un énorme plaisir à partager en direct, avec des gens connectés depuis les quatre coins de la planète, les derniers mètres de l’ascension d’un cratère de volcan ou un trekking le long des fjords du nord-ouest.

Malgré les dernières évolutions de Periscope comme la diffusion en live dans le flux twitter, il reste encore à ce jour compliqué de développer de grosses audiences sur le réseau. L’ouverture prochaine de la fonctionnalité Live de Facebook à l’ensemble des pages et profils devrait marquer un tournant dans la démocratisation du social-live streaming et une explosion du nombre de vues. J’ai la chance d’avoir déjà accès à cette fonction et l’outil est très prometteur.

 Test de la fonctionnalité Live Facebook à Formigal (il a bien neigé depuis 😉 )

Sur les pistes à Formigal.

Posted by Sébastien Repéto on Saturday, December 26, 2015

Quelques conseils pour utiliser Periscope

Pour terminer, voici une présentation de Periscope réalisée il y a quelques mois. Pas mal d’évolutions sont à noter depuis sa publication, mais bon nombre de conseils sont toujours d’actualité.

Sébastien Repeto

Fondateur de l'Agence My destination, spécialiste du Community management dans le secteur du voyage.

More Posts - Website - Twitter - Facebook - LinkedIn